Prendre contact

La formation pour les conducteur de taxi/ambulancier

Le conducteur ambulancier est celui qui conduit l’ambulance et assure le transport des personnes en difficultés vers les endroits prescrits par les médecins, soit vers les hôpitaux, vers les centres spécialisés ou autres en fonction de l’état de la personne et de ses besoins.

Il est à la fois un conducteur et un auxiliaire ambulancier, par conséquent il doit avoir les mêmes compétences qu’un ambulancier et un auxiliaire ambulancier en termes de conduite.

Pour devenir conducteur ambulancier le candidat a le choix entre deux types de formation en fonction du statut qu’il désire maintenir plus tard.

  • Le conducteur ambulancier doit avant tout avoir le permis B certifié conforme à la conduite d’ambulance délivré par la préfecture. En outre, à part le permis de conduire, le conducteur ambulancier doit avoir le diplôme de Prévention et de Secours Civiques de classe 1 ou PSC1. Dans ce cas il est toujours second dans l’ambulance. Le diplôme s’obtient après une formation dispensée par les antennes de protection civiles de chaque région ou par la Croix-Rouge si elle est présente dans la région où le futur conducteur ambulancier veut s’inscrire. La formation se déroule dans les centres pendant une durée de 1 jour et demi et elle est payante avec un tarif allant de 60 euros à 80 euros selon le centre.
  • Un ambulancier est avant tout un bon conducteur ambulancier, de ce fait, il doit avoir les meilleures qualifications qu’un auxiliaire et un conducteur en termes de conduite. Mais en plus du permis de conduire et de diplôme de PSC1, il doit également avoir certaines qualifications spécifiques ou le diplôme d’Etat d’ambulancier (DEA) ou une attestation de formation d’auxiliaire ambulancier. Un diplôme qu’il peut avoir après 2 à 4 mois de formation payante pour un DEA et 2 semaines de 35 heures pour l’attestation, auprès des instituts de formation ambulancier ou des centres de la Croix-Rouge.